Rechercher

Share

Technologie d’impression 3D: Quelles sont les possibilités offertes par les méthodes d’impression 3D révolutionnaires en dentisterie?

La technologie d’impression 3D est déjà arrivée avec succès dans les domaines de la construction mécanique et de l’ingénierie. Et les attentes à l’égard de cette technologie sont également élevées dans le monde dentaire. Il est destiné à révolutionner les flux de processus et le traitement des matériaux. Il est indéniable que l’impression 3D apportera de nombreuses possibilités et de plus en plus d’avantages aux cabinets et laboratoires dentaires à l’avenir. Presque tout est maintenant réalisable – de l’attelle occlusale et du modèle d’implant avec masque gingival jusqu’au gabarit de forage, à la gouttière de collage indirect et au modèle de planification chirurgicale. Mais quelles sont les expériences vécues jusqu’à présent avec la technologie d’impression 3D en dentisterie?

 

Savoir prendre la bonne décision d’investissement pour l’impression 3D

Seuls ceux qui connaissent l’état actuel et le contexte le plus important peuvent faire une évaluation réaliste – et prendre la bonne décision d’investissement. Un calcul concret est indispensable. Parce que nous sommes encore au début de la révolution de l’impression 3D. Ce qui est déjà possible aujourd’hui ne nous donne qu’une idée de ce que le développement nous offrira dans les années à venir. Il faudra beaucoup de temps avant qu’il existe des certifications fiables en matière de qualité et de sécurité. Néanmoins, il est déjà possible de transmettre une riche expérience et de faire des évaluations. Il est évident que trois procédés d’impression 3D sont de mieux en mieux acceptés pour les applications dentaires:

La « stéréolithographie » (SLA), qui a fait l’objet d’une attention particulière de la part de quelques start-up. Dans ce processus, le matériau est rassemblé sélectivement à l’aide d’un laser dans un bassin ou un réservoir rempli de résine synthétique liquide et durci sur la plate-forme de construction immergée. Le SLA est une technologie de précision à fort potentiel, mais avec certains pièges.

Digital Light Processing (DLP), l’une des techniques d’impression 3D les plus utilisées dans l’industrie dentaire. La fonctionnalité de la technologie DLP est comparable à celle d’un rétroprojecteur classique. Une ou plusieurs lampes projettent de la lumière par le bas sur le réservoir avec de la résine synthétique liquide. Celle-ci durcit au contact de la lumière ou du rayonnement UV – et l’objet imprimé se forme. La DLP est probablement la technologie la plus simple qui permet d’atteindre des vitesses élevées avec des plates-formes de construction plus petites.

La technologie « Polyjet » (technologie jet d’encre), utilisée dans l’industrie depuis plusieurs décennies et devenue partie intégrante de la production traditionnelle. La méthode est similaire à l’impression jet d’encre. Une tête d’impression applique de nombreuses petites gouttelettes de résine sur une plate-forme de construction et le matériau est durci avec une lampe UV. Cette technologie peut être décrite comme une norme de l’industrie, qui nécessite en partie de l’espace et de l’équipement.

Cependant, quiconque envisage l’achat d’un appareil d’impression 3D aura beaucoup de questions. Le plus important:

  • Quelle technologie 3D me convient le mieux?
  • Que peuvent apporter les techniques d’impression 3D dans le secteur dentaire?

La réponse est aussi individuelle que la mise en place du cabinet ou du laboratoire. Vous devez d’abord clarifier ce que vous voulez produire en impression 3D. Modèles dentaires imprimés en 3D ou éléments auxiliaires tels que les guides de perçage? Ou des attelles occlusales, des guides de collage indirect pour couronnes ou autres éléments qui restent en permanence dans la bouche? Le volume de production est également un critère important: combien devez-vous produire par jour, semaine, mois ou année avec l’imprimante 3D? Les temps d’impression, les qualités de résolution, la stabilité à long terme et la diversité des matériaux sont-ils déjà là où nous sommes depuis longtemps dans la technologie du fraisage?

 

Savoir-faire et expérience – de la pratique au cabinet

Stephan Winterlik, prothésiste dentaire expérimenté, partage ses expériences personnelles dans le monde dentaire et met en évidence l’état actuel de la technologie d’impression 3D en dentisterie. Cela inclut aussi le démasquage des mythes qui s’entrelacent autour de la technique légendaire. L’article donne de nombreux conseils pratiques et des réponses aux questions suivantes:

  • Quelles sont les possibilités offertes par les procédés d’impression 3D dans le secteur dentaire?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients des différents processus?
  • De quoi faut-il tenir compte lors du choix du procédé d’impression 3D?
  • Que faut-il prendre en considération avant de décider d’acheter une imprimante 3D?
  • De quoi faut-il tenir compte lors de l’intégration dans votre flux de travail (p. ex. logiciel de CAO)?

Vous pouvez lire des informations et des photos plus intéressantes sur cette technique innovante dans l’article technique lié à la fin de cet article du magazine de technologie dentaire de ZT Stephan Winterlik.


Fichier original à télécharger / Lien


Cours: Pratique numérique


Il n'y a actuellement aucun événement offert dans cette catégorie.

Bernhard Burgener
Bernhard Burgener
Il est très important pour moi de conseiller nos clients de la meilleure manière possible et de les soutenir dans leurs souhaits. C'est un grand plaisir pour moi de pouvoir trouver une solution au problème d'un client pour qu’il puisse continuer à travailler sans soucis.